Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Eclosions Asynchrones

Les Eclosions Asynchrones

Auto-édition, romans, poésie, spiritualité

Publié le par Les Eclosions Asynchrones
Publié dans : #Poèmes
crédit image : http://frenchinaustralia.com

crédit image : http://frenchinaustralia.com

 

Nous sommes les enfants du rêve,
Le peuple libre,
Les hommes debout.

Nous sommes les avaleurs de landes,
Les traceurs de chemins, 
Les nommeurs d'étoiles.
 
Ce matin encore,
Nous avons entendu l'appel,
Et nous sommes repartis.

Nous marchons depuis des mois.
Depuis des siècles,
Depuis toujours.
Notre colonne est si longue dans la plaine...
Elle ondule à l'infini, chatoyante et joyeuse !
D'où je suis, je ne peux voir les premiers,
Je ne peux voir les derniers !

Dans nos bagages,
Les cendres de nos ancêtres 
Qui ensemenceront de prochains royaumes;
Et la dernière braise du grand feu d'hier,
Que nous rallumerons pour chanter ce soir.

Nous avons laissé loin derrière nous,
Au-delà de l'horizon,
Au sommet des montagnes du premier jour,
Des souvenirs millénaires
Dans des lits de neiges éternelles.

De ces maisons-racines,
De ces terres oubliées,
Nous gardons des légendes
Que les sages-mémoires nous content à la veillée :

La création du monde;

Comment le rêve nous engendra;

Comment la terre et le ciel nous furent donnés
Pour connaître la beauté;

Comment les étoiles solitaires
Nous soufflèrent le nom des choses
Pour que nous jouions avec elles;

Comment notre frère le Soleil nous donna la flamme;

Comment notre soeur la Lune arrondit le ventre de nos femmes;

Comment le vent et la mer nous enseignèrent la musique;

Comment, chaque nuit, nous devons chanter pour empêcher le monde de tomber,
Pour qu'il y ait encore un autre jour,
Un nouveau chemin à découvrir.

Nous sommes les enfants du rêve,
Le peuple libre,
Les hommes debouts...

 

Commenter cet article