Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Eclosions Asynchrones

Les Eclosions Asynchrones

Auto-édition, romans, poésie, spiritualité

Publié le par Les Eclosions Asynchrones
Crédit illustration : © Philippe Druillet - Salammbô - Editions Dargaud

Crédit illustration : © Philippe Druillet - Salammbô - Editions Dargaud

 

 

Des hordes de guerriers squelettiques
scrutent le ciel qui bascule.
Corps sombres et immenses, debout,
appuyés avec nonchalance
sur leurs sagaies ornées de perles écarlates,
ils ne marquent aucune impatience. 
Leurs visages peints ont pourtant le regard fixe,
seul signe de leur vigilance.

Convoqués par la conjonction inédite
d'astres habituellement ennemis,
ils sont sortis de leurs terres maudites,
par petits groupes d'abord, puis, 
se rejoignant, s'amalgamant en route,
en masses bourdonnantes de plus en plus compactes. 

Et ici donc, au bord du monde,
ne pouvant plus avancer, 
ils attendent les armes à la main, 
face à l'horizon qui chancelle.

C'est un crépuscule à faire tomber des empires.

Sur la frontière d'en face,
là-haut, une autre rive,
éclairée par la débauche ostentatoire
de conurbations hypertrophiées,
dans lesquelles une civilisation de vieillards,
stérilisée par ses propres excès,
se divertit à en mourir
dans des tours d'orgueil et de lumière.

Un fruit trop mûr.

Tant de richesse et d'impiété...
Tant de pouvoir à la médiocrité...
Tant de rêve à portée de main...
Tant de silences à venger...
Tant de futur à vendanger...

Le ciel s'incline.
Les bords des mondes se rapprochent. 

Encore un peu de pente, 
encore quelques degrés, 
et des empires tomberont. 

Commenter cet article