Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Eclosions Asynchrones

Les Eclosions Asynchrones

Auto-édition, romans, poésie, spiritualité

Publié le par Les Eclosions Asynchrones
Publié dans : #Poèmes

Un texte sur les naufragés de la rue inspiré par une photo de Fabienne Ravassard, dont on peut retrouver le travail ici : http://www.otherwise-photos.fr

crédit photo : © Fabienne Ravassard  - http://www.otherwise-photos.fr/

crédit photo : © Fabienne Ravassard - http://www.otherwise-photos.fr/

 

Vautour d'immonde en solitaire
Sur les eaux noires du bitume,
Ma galère fait un carton.
Combien damner pour être au bout ?

Toujours le pouvoir de l'or dure,
Mais c'est un jour sang, pas de veine...
Vaisseau fantôme en bout de course,
J'affale dans les rugissants.

Je hume une mer démoniaque
A l'amertume d'ammoniaque :
Le champ d'épaves abîmées
D'autres naufragés de l'asphalte.

Ci-gît la vie d'une vigie,
Un vieux vigile délavé 
Dont l'avis n'a pas fait la hune
Quand l'exil l'a lié à la lie.

L'averse exhale mon passé.
Depuis longtemps j'ai dépassé
Ton équateur, la ligne zone,
Le trou dans la bouche d'eau jaune.

Je sais, d'égout et des douleurs
On ne discutera jamais.
Mais vois-tu l'aversion des fées,
Handicap de conne espérance ?

 

Commenter cet article