Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Eclosions Asynchrones

Les Eclosions Asynchrones

Auto-édition, romans, poésie, spiritualité

Publié le par Les Eclosions Asynchrones

Voici un texte écrit en janvier 2015, après les attentats de Charlie Hebdo, souvenir d'un défilé Place de la République. Deux ans plus tard, nous sommes toujours Charlie.

"Le crayon guidant le peuple" © REUTERS/Stephane Mahe

"Le crayon guidant le peuple" © REUTERS/Stephane Mahe


Dans des rets de rasoirs lacérant nos visages,
Adhérents dérisoires serrant des vies sages,
Une rose au désert, sidérée d'un mirage,
S'est close en prisonnière exilée par la rage.

Un verset raturé dévaste une sourate,
Instillant la peste perverse et scélérate;
Le choléra cajole, excelle en radotages;
La colère accolée scelle les rats otages.

" Les loups sauront punir le racolage infâme
Au clou du pilori, celui que lisse l'âme ! "
Promet la masse informe affamée de carnage,
Omettant le haut mal qui ronge ses rivages.

Deux hères titubant tuent l'espoir esquissé
Par des héros tombant pour un pinceau dressé.
Quand la cendre descend, debout et désarmé,
Un rire adolescent irradie désormais.

Tant de boue déversée au temps du désarroi...
Le sang des artisans dessille les parois.
Indécis, seul en lice, le peuple prend larme,
Encense la milice et frissonne l'alarme.

Indices du sursaut s'envolant sous l'orage,
Dérivant, médusé, sur un radeau sans âge,
Des hymnes désirant des enfants offensifs
S'enflamment, visant des défilés décisifs.

 

Commenter cet article