Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Eclosions Asynchrones

Les Eclosions Asynchrones

Auto-édition, romans, poésie, spiritualité

Publié le par Les Eclosions Asynchrones
crédit image : http://tylercreatesworlds.deviantart.com/art/Eye-for-an-Eye-363414225

crédit image : http://tylercreatesworlds.deviantart.com/art/Eye-for-an-Eye-363414225

 


Nous plongeons dans le regard de l'autre
Pour tenter de nous y perdre
En entre-dévorant nos individualités.

Nous voudrions nous avaler pour ne plus faire qu'un
Et abolir l'insupportable distance qui sépare nos expériences.

Mais que vois-je, qui bouge à la surface de ton œil offert ?
Ne serait-ce mon reflet que je contemple en te mirant ?

Je cherche, sous la surface de ton humeur vitrée,
A lire dans la fovéa des rémanences fossiles,
Les échos oubliés de supernovæ  archaïques,
Étincelles fugaces d'un millier d'années.

Ce souvenir obsessionnel d'absence de séparation
Entraîne la quête de notre fusion toujours reportée,
Empêchée par une membrane qui nous enclot et nous isole,
Une bulle en peau de miroir qui brouille le monde extérieur,
L'échantillonne en messages parcellaires et mensongers.

Cette peau est si élastique qu'elle se déforme
En épousant tous nos mouvements,
Nos inflexions les plus intimes.
Elle est si fine qu'elle est indétectable,
Sauf par la diffraction incidente de rayons égotiques.

Lorsque ma langue explore ta bouche,
Elle ne peut percer cette invisible barrière,
Et quand tes doigts enlacent mes paumes fébriles,
Ils ne serrent qu'une frontière infranchissable.

Seule l'exposition au rayonnement de centaines de supernovæ,
Si nous osons y plonger les yeux ouverts
Au cours de nos odyssées sans fin,
Pourra corroder jusqu'à l'usure ces chrysalides de murailles.


Plus rien alors ne s'opposera à notre retour l'un dans l'autre...

 

Commenter cet article