Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Eclosions Asynchrones

Les Eclosions Asynchrones

Auto-édition, romans, poésie, spiritualité

Publié le par philippe souchet
Publié dans : #Poèmes


Depuis combien de temps n'as-tu senti, ma Reine,
Le souffle du dragon circuler dans tes veines ?
Et la fois dernière où la morsure du croc
T'as rendue à la vie en perforant ta peau ?


Sinueuse caresse, écailles assassines,
Haleine lancinante au long de ton échine
Et la beauté du feu, engourdissante et douce,
Langue ardente, dressée sous la lumière rousse.

Où sont les cris, où est la lutte ?
Et la survie, et la culbute ?
La peau qui brûle et les yeux verts,
L'exquise chaleur des Enfers ?

Je te promets un songe à nul autre pareil
Qui brûlera ton corps au-delà du Soleil.
Montre-moi ton sein blanc, fille aînée de l'Egypte,
Prends-moi avec toi sous la pierre de la crypte.




in "Les Eclosions asynchrones" - dépôt SNAC n° 8-0222

Commenter cet article