Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Eclosions Asynchrones

Les Eclosions Asynchrones

Auto-édition, romans, poésie, spiritualité

Publié le par P.S.
Publié dans : #Citations

Je vous propose ici une nouvelle traduction d'un poème américain très connu, qui a longtemps été entouré d'une aura de mystère, puisqu'on le pensait d'un auteur anonyme du dix-septième siècle !



Va tranquillement au milieu du vacarme et de la hâte,
et souviens-toi de la paix qui peut exister dans le silence.
Sans aliénation, vis autant que possible en bons termes avec toutes personnes.
Dis doucement et clairement ta vérité; et écoute les autres, même le simple d'esprit et l'ignorant; ils ont eux aussi leur histoire.

Évite les individus bruyants et agressifs, ils sont une vexation pour l'esprit.
Ne te compare à personne: tu risquerais de devenir aigri ou vaniteux.
Il y a toujours plus grand et plus petit que toi.
Jouis de tes projets aussi bien que de tes accomplissements.

Sois toujours intéressé à ta carrière, si modeste soit-elle;
c'est une véritable possession dans les prospérités changeantes du temps.
Sois prudent dans tes affaires; car le monde est plein de fourberies.
Mais ne sois pas aveugle en ce qui concerne la vertu qui existe;
Nombreux sont ceux qui luttent pour de grands idéaux; et partout la vie est remplie d'héroïsme.

Sois toi-même. Surtout n'affecte pas l'amitié. Non plus ne sois cynique en amour,
car il est en face de toute stérilité et de tout désenchantement aussi éternel que l'herbe.
Prends avec bonté le conseil des années, en renonçant avec grâce à ta jeunesse.
Nourris ta force d'âme pour te protéger en cas de malheur soudain.
Mais ne t'alarme pas de sombres chimères. De nombreuses peurs naissent de la fatigue et de la solitude.

Au-delà d'une discipline saine, sois doux avec toi-même.
Tu es un enfant de l'univers, pas moins que les arbres et les étoiles; tu as le droit d'être ici.
Et qu'il te soit clair ou non, l'univers se déroule sans doute comme il le devrait.

Sois en paix avec Dieu, quelle que soit ta conception de Lui, et quels que soient tes travaux et tes rêves, garde dans le désarroi bruyant de la vie, la paix dans ton âme.
Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses et ses rêves brisés, le monde est pourtant beau.

Sois joyeux.
Tâche d'être heureux.




© Max Ehrmann, 1927 - "The poems of Max Erhmann" - John L. Bell

Commenter cet article